top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurConscience & Être

Libérer le corps de la souffrance



Depuis plusieurs dizaines d'années, j'ai pu accompagner de nombreuses personnes sur leur chemin de guérison physique et psychologique. Je vois ces dernières années un nombre grandissant de pathologies fulgurantes et un mal-être général qui obligent beaucoup à visiter leur monde intérieur, à aller à leur propre rencontre, à mettre des mots et du sens sur leurs maux afin de recouvrer la santé.


Dans cet article, je vous partage ma perception, mon appréhension de l'humain.


L'humain : un être vibratoire


L'humain est avant tout, un être vibratoire interconnecté à tout et à tous. Il reçoit en permanence un nombre incalculable d'informations, d'énergies et de données.


On peut ainsi dire que les êtres humains fonctionnent comme des vases communicants car les champs et les corps s'entremêlent.


Qui n'a pas fait l'expérience, alors qu'il se sent d'une humeur joyeuse et légère, d'échanger avec une personne ou un ami triste ou déprimé et rapidement de se sentir attristé ou avec moins d'entrain ?


En réalité, vous avez juste pris la tristesse, l'émotion de l'autre. Là n'est pas le problème, mais ce qui devient problématique, c'est de garder ces émotions et souffrances dans son corps et de les prendre pour siennes.



Douleur et maladie


Toute douleur ou maladie a une cause consciente ou inconsciente qui doit être vue, mise en lumière, reconnue pour être transcendée.


Depuis des éons, le corps humain est engrammé par la souffrance, la lutte et la dualité, transmis de générations en générations et collectivement...


Avant de se manifester dans le corps, dans la chair, toute douleur ou maladie est inscrite en amont dans les champs énergétiques d'une personne à différentes strates de son Être, il ne s'agit alors que d'une information, d'un blocage, d'une disharmonie énergétique.


Étant interconnectés les uns avec les autres, nous pouvons porter et ressentir des douleurs, des maux et maladies qui peuvent être présents dans le champ informationnel et que nous allons "capter" pour différentes raisons, ils peuvent être également l'héritage du transgénérationnel et/ou la conséquence de volontés conscientes et inconscientes.



Le corps physique est ce que nous avons de plus précieux, c'est lui qui nous permet d'être vivant, de faire l'expérience sur Terre. Le corps est une magnifique "organisation" qui garde tout en mémoire, il est donc important, selon moi, d'apprendre à l'écouter, à le comprendre, à le connaitre pour le libérer et faire "les mises à jour" nécessaires à un fonctionnement plus harmonieux et juste à chaque instant.


La guérison, la santé et l'épanouissement passent par une appréhension globale de l'Être en prenant en compte le mental, le conditionnement, les pensées, le conscient et l'inconscient, les émotions et l'état vibratoire.



Par ailleurs, la plupart des humains sont tellement éloignés de leur Être véritable, si peu à l'écoute de leur corps et de leurs parties, que ceux-ci n'ont pas d'autre moyen pour s'exprimer que de manifester un inconfort, une douleur voire une maladie pour être entendus et ainsi permettre aux humains de se réaligner et de revenir vers eux-mêmes.


En effet, il ne suffit pas de soulager ni de faire disparaître des symptômes mais bien d'amener chacun à la reconnaissance de sa responsabilité dans la survenue des faits et ainsi, retrouver son pouvoir d'auto-guérison.


Mettre du sens sur ce qui est et sur les causes sous-jacentes est nécessaire et préalable à toute guérison.



Pour cela, il est important d'être en permanence à l'écoute de son corps c'est-à-dire, être pleinement présent dans son corps et non uniquement dans sa tête pour ressentir tout ce qui traverse le corps et tout ce qui se manifeste, sans jugement et avec bienveillance. Le corps et le mental doivent être alignés sur leur modèle originel afin qu'ils puissent permettre à l'humain de retrouver son plein potentiel.


De mon point de vue, la maladie n'est pas une fatalité, elle a toujours un sens dans l'histoire de chacun et la guérison doit être appréhendée dans la globalité de l'Être humain en incluant la pluralité des approches.



 

Auteur : Florence Faivre

Posts récents

Voir tout

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page